Débat sur l'avenir de la suite

classic Classic list List threaded Threaded
15 messages Options
Ocleyr2lalune Ocleyr2lalune
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Débat sur l'avenir de la suite

Bonjour

J'avoue que j'ai un peu du mal à bien suivre les choses...
Il est où ce débat sur l'avenir de la suite ?

On fait tous en fonction de notre disponibilités mais j'ai l'impression d'avoir manqué l'info.

Merci par avance

Claire

--
Envoyez un mail à [hidden email] pour vous désinscrire
Les archives de la liste sont disponibles à https://listarchives.libreoffice.org/fr/users/
Privacy Policy: https://www.documentfoundation.org/privacy
sophie sophie
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Débat sur l'avenir de la suite

Bonjour Claire,
Le 02/09/2020 à 15:52, Ocleyr2lalune a écrit :
> Bonjour
>
> J'avoue que j'ai un peu du mal à bien suivre les choses...
> Il est où ce débat sur l'avenir de la suite ?
>
> On fait tous en fonction de notre disponibilités mais j'ai l'impression d'avoir manqué l'info.

Tu peux lire sur l'archive de la liste du Board, un résumé avec des
liens ici:
https://listarchives.documentfoundation.org/www/board-discuss/2020/msg00226.html
l'origine/nal ici:
https://listarchives.documentfoundation.org/www/board-discuss/2020/msg00162.html
Nous avons aussi eu une réunion de la communauté FR sur jitsi ou Italo
est venu en parler en juillet.
Pour le moment le plan est en révision et devra s'appliquer à la 7.1

À bientôt
Sophie

--
Sophie Gautier [hidden email]
GSM: +33683901545
IRC: sophi
Foundation coordinator
The Document Foundation

--
Envoyez un mail à [hidden email] pour vous désinscrire
Les archives de la liste sont disponibles à https://listarchives.libreoffice.org/fr/users/
Privacy Policy: https://www.documentfoundation.org/privacy
Thierry Jeanneret Thierry Jeanneret
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: [fr-users] Re: [fr-discuss] Débat sur l'avenir de la suite

Bonjour Claire,

Je ne vais pas reprendre point par point.

J'utilise avec bonheur xxxOffice depuis la première version disponible
de StarOffice. Ca commence donc à faire quelques années. C'est mon outil
bureautique d'élection, c'est mon outil de bureautique privée, celui que
je conseille à mes amis et relations. Par contre j'ai dû dans mon
environnement professionnel utiliser MSO. Je peux donc comparer
réellement les deux logiciels.

Lorsque tu dis que gérer une base de données n'est pas de la
bureautique, tu te trompes. Si on inclut des outils permettant de le
faire dans une "suite bureautique", c'est... pour que ce soit fait. La
bureautique est une notion large, qui inclut la gestion documentaire, de
modèles, voire des contacts, etc. Pourquoi limiter l'imagination des gens ?

Au fil du temps j'ai vu ce que des utilisateurs débrouillards étaient
capables de faire avec MSO lorsqu'ils avaient une idée claire de leur
domaine d'activité, et j'ai parfois contribué à faire aboutir leurs
projets. On obtient assez facilement de véritables logiciels de gestion
spécialisée, efficaces et professionnels. J'ai observé à ces occasions
les facilités de rédaction et de documentation de code qu'offr(ait ?) MS
et qui me semblent cruellement absentes de LibreOffice/OpenOffice.

J'ai d'autant plus ressenti cette absence lorsque j'ai entrepris de
tricoter sur mesure une petite application de gestion pour des amis
ayant une activité indépendante. Leurs besoins étaient atypiques, il
fallait d'une part pouvoir gérer un minimum l'information, mais surtout
pouvoir retoucher à l'envi les documents produits. Quoi de mieux qu'une
suite bureautique pour cela, et quoi de mieux qu'une base de données
pour stocker des données et une pile de macros (BASIC, restons simples)
pour les exploiter ?

Pour aboutir, j'ai d'abord buté sur le modèle objets de LibreOffice,
puis sur la manière de l'attaquer, puis de s'en passer. Grâce aux
documentations de Jean-François Nifenecker j'ai fini par en venir à bout
et à apprécier la puissance des outils fournis. Mais ça aurait pu être
plus facile. Et sans lui, macache.

Actuellement, je pense que LibreOffice couvre 99% des besoins d'une vie
de n'importe quel individu. Personnellement, je l'ai utilisée pour
rédiger un bouquin (traduction) comptant plus de 2'000 renvois et notes,
d'innombrables courriers, tenir ma comptabilité, confectionner quelques
publications illustrées et même quelques pages WEB. Mais tout ça n'a pas
été fait avec la version 7, ça date de bien des années : L'application
de mes amis a été faite en version 5.x et il n'est pas question de la
migrer, le bouquin a été finalisé en 2006. Et déjà bien auparavant, la
suite était très utilisable, agréable et de fonctionnement sûr.

Je n'ai donc personnellement aucun besoin d'évolution de LibreOffice,
l'essentiel y est et fort bien depuis fort longtemps.

Ma remarque venait de la coïncidence entre une cascade de plaintes de
personnes (enseignants ?) relevant des anomalies persistantes dans les
modules de présentation, par exemple, qui perdurent de version majeure
en version majeure. Personnellement, peu m'en chaut, je n'utilise
quasiment pas ce module.

Par contre ces remarques ont éveillé en écho chez moi le sujet de la
base de données. HSQLDB est bloqué à une version antédiluvienne, ce qui
est rarement bon signe - et sans doute dommage. On nous promet le
passage à Firebird. Mais lorsqu'on passe à Firebird, on perd à la
conversion d'une base HSQLDB toute la partie relationnelle. Pourquoi ?
Parce qu'une ligne est fausse dans le kit d'installation, et si on
n'intervient pas manuellement avant toute chose, on se retrouve dans le
bain. Quelle correction a été apportée à ce souci ? On retire la
possibilité d'utiliser Firebird ! Franchement...

La disproportion entre ce bug ridicule et sa "solution", et les efforts
fournis pour publier des versions qui à mon avis n'apportent vraiment
pas grand chose de neuf est telle que ça m'a agacé.

D'où ma proposition : Que les développeurs s'accordent une période de
grâce, sans release majeure. Qu'ils travaillent sur les fondamentaux et
assurent un fonctionnement lisse de ce qui est livré. Ensuite il sera
temps d'évaluer ce que les utilisateurs demandent *vraiment*. Mais a
priori, si on veut que LibreOffice vive, il faut qu'elle ait des
utilisateurs. Et pour cela, il faut que les utilisateurs en soient
SATISFAITS et en parlent, en bien. Je veux bien croire au développeur
enfermé dans son box se nourrissant de pizzas et buvant du Cola, mais je
n'en ai jamais rencontré, un peu comme le Yéti, quoi. Par contre, ceux
que je connais et fréquente sont souvent curieux de fournir le *truc*
qui fera Tilt chez l'utilisateur, qui déclenchera l'effet OuaOuh. Les
autres sont juste des salariés, je ne les vois pas actifs dans le
domaine de l'OpenSource.

Concrètement, pourquoi ne pas définir une version 8. qui sera LA
plateforme de référence pour les développements futurs, qui
n'apporterait AUCUNE *nouvelle fonctionnalité* mais corrigerait 80% des
bugs, à commencer par 100% de ceux qui trainent depuis plus d'une
version majeure ? Ceci dit à la louche, sans avoir regardé.

Il me semble que le modèle actuel de développement a été calqué sur le
modèle d'agitation stochastique de MS, à savoir qu'il faut produire des
versions pour remplir le tiroir caisse, quelles que soient les raisons
poussant à de nouveaux développement. Mais le tiroir caisse de
LibreOffice est bien modeste comparé à celui de MS, et, surtout, il ne
dépend pas de l'appréciation du marché boursier. Alors à qui profite le
crime ?? Je comprends bien  que du moment que des équipes sont payées
pour développer un produit, il est nécessaire de les faire travailler,
ne serait-ce que pour qu'elles ne s'ennuient pas. Mais corriger des
bugs, c'est aussi un sacré boulot.

Lorsque je disais que je ne peux pas intervenir moi-même, c'est parce
que je ne souhaite pas entrer maintenant dans un projet de cette ampleur
dont je ne connais quasiment rien au plan technique - et pas grand chose
au plan administratif. Je tiens à préserver mes quelques cheveux blancs
résiduels.

Par contre je peux relire de la documentation, au moins au plan
syntaxique / orthographique, si je trouve où cela se passe et comprends
le circuit à adopter. Et j'arriverais même à installer une version
particulière dans une VM pour vérifier des trucs techniques, si, si.

Sur ce, bonne journée, à bientôt,


Thierry



Le 07.09.20 à 18:17, Ocleyr2lalune a écrit :

> Bonjour
> je reprends le message de Thierry dans ce fil...
> Le lundi 07 septembre 2020 à 13:03 +0200, Thierry Jeanneret a écrit :
>> Bonjour à tous,
>> Pour rebondir sur un sujet d'actualité, je m'interroge sur le
>> bienfondé de fournir régulièrement des versions de LibreOffice qui
>> apportent finalement peu de fonctionnalités réellement indispensables
>> alors que les bases de la suite semblent se fragiliser à chacune
>> d'entre elles.
>> Ne serait-il pas préférable de s'arrêter, de constater les dégâts et
>> de corriger l'interminable liste de bugs ?
> j'ai l'impression qu'on arrive à une liste de demande de consommateurs
> par rapport à leur fournisseur de service. ça me gène un peu pour un
> logiciel libre...
> le rythme de changement de version ne me choque pas du tout. Je
> distingue 3 niveaux (majeur =7, mineure=7.0 et correctifs = tout ce qui
> suit...)Il y a en plus 2 versions maintenues en parallèle. Si ça va
> trop vite, qu'on veut quelque chose de stabilisé, alors on s'attarde
> sur la 6.4. C'est aussi un moyen pour laisser le temps qu'un certain
> nombre de correctifs passent sur la 7.0.Il me semble bvien que le
> discours est assez clair sur le fait qu'avant le 4e correctif, la
> version n'est pas "déployable en entreprise". J'en déduis, que coté
> perso, pour un fonctionnement stabilisé, c'est valable aussi.
>> j'aimerais une migration finalisée à une version défendable du
>> système de gestion de base de données proposé, un comportement stable
>> et compréhensible de l'ensemble des modules, une gestion parfaite des
>> formats de documents déclarés supportés.
> je me rappelle de tes messages sur le passage de Firebird à HSQLDB pour
> une version précédente. Je comprends que sur cette fonctionnalité ça
> n'a pas avancé (ou pas autant qu'il aurait fallu), mais en réalité, là
> encore c'est un peu la logique du libre, de l'open source.Pour apporter
> les améliorations nécessaires, stabiliser, il faut que les développeurs
> soient dispo. Sur des éditeurs pro, que ceux ci soient payés pour, sur
> des volontaires, sur des fonctions qui les intéressent et qu'ils sont à
> même de traiter...De fait, il y a des modules dans LibreOffice qui
> bénéficient d'une plus grande réactivité d'un point de vue évolution
> (Calc, Writer). J'ai tendance à y voir une logique de demande plus
> forte !Quand à la gestion parfaite des formats de documents... Non
> quand même... Comment on fait pour atteindre la perfection pour des
> formats qui ne sont pas publics ? Comment on fait pour gérer les
> formats multiples pour une même extension ? Parce malgré tout, avec
> LibreOffice on arrive à proposer un format OOXML strict et un format
> MSO, avec la même extension, comme le fait MSO. Je trouve que déjà,
> c'est un exploit. Se contenter de l'ooxml strict ne me choquerait pas
>> Un effort sérieux de documentation, surtout en ce qui concerne
>> l'utilisation de LibreOffice comme plateforme de gestion, serait
>> également un sacré avantage lorsqu'il s'agira de la présenter en
>> compétition avec MS.
> Tu as une idée précise pour la présentation en compétition avec MSO
> ? Mon avis perso c'est que MSO, logiciel propriétaire peut faire du
> global payant en incluant la gestion de BDD dans sa suite bureautique
> via Access. Du coup, il perturbe les repères. Non gérer une base de
> données, ce n'est pas "bureautique".Par ailleurs si on passe son temps
> à construire LibreOffice en comparaison avec MS Office, c'est plus que
> dommage. Je pense, que depuis toujours de Star Office à aujourd'hui, la
> suite a su développer ses spécificités, et qu'il faut qu'elle les
> garde, les développe.
> Là où je trouve qu'il peut y avoir un manque, c'est quand une nouvelle
> fonctionnalité n'est pas documentée (comme la validation de données
> "personnalisée" dont on a parlé ces derniers jours, sauf qu'après les
> tests effectués, il y a désormais de quoi documenter) et c'est rageant,
> car du coup, comment l'utiliser et en profiter ?Y'a un boulot énorme
> fait sur les guides, et quand on débarque sur la suite, c'est hyper
> important de les trouver. En même temps, après un peu d'habitude, ce
> n'est pas cette doc qu'on consulte le plus, mais l'aide. Il y a eu une
> réunion sur le travail documentaire réalisé au début de l'été je crois.
> Avec mon petit bout de lorgnette, je me dis que contribuer à la doc en
> ligne est peut être moins lourd que contribuer à la traduction des
> guides. Et cela permettrait de documenter les nouvelles fonctions...
> Encore faut-il contribuer.
>> Ceci dit, je n'ai aucun moyen de contribuer à atteindre cet idéal, à
>> part ronchonner un peu dans mon coin lorsque je vois tout à coup
>> disparaître Firebird de la liste des bases proposées alors que dans
>> la version précédente j'étais enfin parvenu à une migration
>> présentable...
> ben oui, on sent bien que du coup, t'es plutôt coincé... Reste que dans
> la logique actuelle de LibreOffice, il faut réussir à mettre la main à
> la patte. Moi même, j'y arrive pas. ça me calme sérieusement sur mes
> critiques de ceux qui font... Et sur qui on se repose gentiment.
>> Pour le reste, je n'ai JAMAIS perdu le contenu d'un document, depuis
>> StarOffice. Ca commence à dater. Alors que sur le même intervalle,
>> j'en perdais environ un par mois avec la suite ennemie. Ce serait
>> dommage que LibreOffice rejoigne aussi Microsoft sur ce point.
> pour rejoidnre MSO lç dessus, il faudrait un format fermé, un code
> applicatif fermé... J'ai l'impression que ce n'est pas vraiment le
> chemin pris.
>> En espérant que vous restez prudents, belle journée à tous, merci aux
>> contributeurs directs,
>>
>> Thierry
> Bonne fin de journée à toi !
> Claire
>
> Le vendredi 04 septembre 2020 à 22:25 +0200, jean-francois a écrit :
>> Bonjour claire,
>> Le 04/09/2020 à 21:19, Ocleyr2lalune a écrit :
>>> dans le cas que j'ai connu qui n'est pas celui là...
>>> Le vendredi 04 septembre 2020 à 18:38 +0200, jean-francois a
>>> écrit :
>>>> Bonsoir Sophie,
>>>> je rebondis, tout comme Alexandre, sur ce seul passage :
>>> je n'ai pas vu le message d'Alexandre...
>> je ne reçois pas non plus tous les messages des listes LibO (problème
>> récurrent, au moins pour la messagerie LaPoste)
>>> La recherche avait eu lieu en hiver, et le délai a été
>>> volontairement allongé pour "trouver".Il y a surement,
>>> collectivement pour ceux qui cherchent ce type de presta une
>>> mauvaise apréhension du délai de dispo. En réalité, moins il y a de
>>> vrais personnes compétentes sur le sujet, plus celles qui le sont,
>>> sont sursollicitées. Le classique offre et demande.J'avais
>>> clairement en tête la page
>>> https://fr.libreoffice.org/get-help/professional-support/ et sa
>>> rubrique de certification en formation. L'eau a coulée sous les
>>> ponts depuis, mais, peut être que pour les rares contacts que l'on
>>> avait pu avoir, il y avait aussi eu une question de délais.
>> Il y a aussi des prestataires non cités sur cette page (parce non
>> "certifiés"). En cherchant, tu trouveras des listes de presta sur le
>> web, des gens qui ne se contentent pas de bâcler vite-fait mal-fait
>> des formations MSOffice en LibreOffice.
>> Recherche parmi les associations du Libre et de la bureautique. Elles
>> peuvent proposer des listes d'acteurs engagés.
>>> Là où je souhaitais insister c'est que dans l'approche de
>>> LibreOffice (et de son organisation communautaire, il y a plusieurs
>>> niveaux de connaissance ou de proximité. Un peu comme une couche
>>> d'oignon. Et l'entité qui recherche un presta de Formation, n'a
>>> peut être pas la présence d'esprit de penser que de manière
>>> évidente, il faut prévoir un délai de dispo du presta qui ne peut
>>> réagir au quart de tour. Je pense que pour d'autres domaines de
>>> formations "sur commande", des délais courts peuvent être plus
>>> facile à obtenir. Les pro de la formation (ie les services
>>> formations) ne réalisent pas nécessairement que peu de contacts,
>>> moins grande réactivité.
>> probablement.
>> Le faible nombre de prestataires a aussi pour conséquence des prix
>> plus élevés, car on trouve moins facilement quelqu'un dans sa région.
>> S'ajoutent donc des frais de déplacement qui peuvent faire grimper la
>> note. Si, ensuite, on veut du support, l'éloignement peut être
>> ressenti négativement même si la quasi-totalité des pbs peuvent se
>> régler à distance par mail, téléphone ou visio conférence.
>>> dans notre cas il s'agissait de concevoir une formation à partir de
>>> grands éléments définis par notre groupe d'utilisateurs référents,
>>> et en travaillant avec le presta. Il y avait donc une co-
>>> construction.
>> la co-construction est une nécessité. Il n'y a pas deux formations
>> identiques, ni en termes de contenus (quel public ?) ni en termes
>> d'exercices (quelles compétences, quel métier ?)
>>> Enfin, reste que je suis toujours preneuse d'une meilleure
>>> lisibilité sur des interlocuteurs certifiés pour la formation, en
>>> France... On est capables de demander des prestas de formations à
>>> LibreOffice à n'importe qui (pas que pour les formations
>>> d'ailleurs).Sauf à faire appel à un support certifié on arrive à
>>> des "gentils prestataires" qui nous font une conversion sauvage de
>>> leur support MS Office pour LibreOffice. Que ce soit pour la
>>> conception de modèles ou pour la mise en place de formations.
>> Il existe des gens non-certifiés, tout à fait capables (voir
>> suggestion plus haut). N'oublie pas qu'un des freins à cette
>> certification est qu'elle s'effectue en anglais (voir :
>> https://fr.libreoffice.org/about-us/certification/). Même la page de
>> présentation du site FR est en anglais. Or, tout le monde n'est pas à
>> l'aise avec cette langue, même si le niveau utilisé n'est pas
>> vraiment "littéraire". (les choses ont peut-être changé).
>> Pour ma part, je suis formateur et support de niveaux 1 et 2 sous
>> LibreOffice en interne depuis des années. Et je n'ai passé aucune
>> certification (aucune intention de le faire, d'ailleurs).
>>> Généralement les services chez nous qui font ce genre de bêtises
>>> sont coincés ensuite, et il faut ensuite réparer les dégats...
>> Je ne le vois que trop souvent...
>>
>> Très cordialement,

--
Envoyez un mail à [hidden email] pour vous désinscrire
Les archives de la liste sont disponibles à https://listarchives.libreoffice.org/fr/users/
Privacy Policy: https://www.documentfoundation.org/privacy
jeanmi2403 jeanmi2403
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: [fr-users] Re: [fr-users] Re: [fr-discuss] Débat sur l'avenir de la suite

Le 08/09/2020 à 10:28, Thierry Jeanneret a écrit :

> Bonjour Claire,
>
> Je ne vais pas reprendre point par point.
>
> J'utilise avec bonheur xxxOffice depuis la première version disponible
> de StarOffice. Ca commence donc à faire quelques années. C'est mon
> outil bureautique d'élection, c'est mon outil de bureautique privée,
> celui que je conseille à mes amis et relations. Par contre j'ai dû
> dans mon environnement professionnel utiliser MSO. Je peux donc
> comparer réellement les deux logiciels.
>
> Lorsque tu dis que gérer une base de données n'est pas de la
> bureautique, tu te trompes. Si on inclut des outils permettant de le
> faire dans une "suite bureautique", c'est... pour que ce soit fait. La
> bureautique est une notion large, qui inclut la gestion documentaire,
> de modèles, voire des contacts, etc. Pourquoi limiter l'imagination
> des gens ?
>
> Au fil du temps j'ai vu ce que des utilisateurs débrouillards étaient
> capables de faire avec MSO lorsqu'ils avaient une idée claire de leur
> domaine d'activité, et j'ai parfois contribué à faire aboutir leurs
> projets. On obtient assez facilement de véritables logiciels de
> gestion spécialisée, efficaces et professionnels. J'ai observé à ces
> occasions les facilités de rédaction et de documentation de code
> qu'offr(ait ?) MS et qui me semblent cruellement absentes de
> LibreOffice/OpenOffice.
>
> J'ai d'autant plus ressenti cette absence lorsque j'ai entrepris de
> tricoter sur mesure une petite application de gestion pour des amis
> ayant une activité indépendante. Leurs besoins étaient atypiques, il
> fallait d'une part pouvoir gérer un minimum l'information, mais
> surtout pouvoir retoucher à l'envi les documents produits. Quoi de
> mieux qu'une suite bureautique pour cela, et quoi de mieux qu'une base
> de données pour stocker des données et une pile de macros (BASIC,
> restons simples) pour les exploiter ?
>
> Pour aboutir, j'ai d'abord buté sur le modèle objets de LibreOffice,
> puis sur la manière de l'attaquer, puis de s'en passer. Grâce aux
> documentations de Jean-François Nifenecker j'ai fini par en venir à
> bout et à apprécier la puissance des outils fournis. Mais ça aurait pu
> être plus facile. Et sans lui, macache.
>
> Actuellement, je pense que LibreOffice couvre 99% des besoins d'une
> vie de n'importe quel individu. Personnellement, je l'ai utilisée pour
> rédiger un bouquin (traduction) comptant plus de 2'000 renvois et
> notes, d'innombrables courriers, tenir ma comptabilité, confectionner
> quelques publications illustrées et même quelques pages WEB. Mais tout
> ça n'a pas été fait avec la version 7, ça date de bien des années :
> L'application de mes amis a été faite en version 5.x et il n'est pas
> question de la migrer, le bouquin a été finalisé en 2006. Et déjà bien
> auparavant, la suite était très utilisable, agréable et de
> fonctionnement sûr.
>
> Je n'ai donc personnellement aucun besoin d'évolution de LibreOffice,
> l'essentiel y est et fort bien depuis fort longtemps.
>
> Ma remarque venait de la coïncidence entre une cascade de plaintes de
> personnes (enseignants ?) relevant des anomalies persistantes dans les
> modules de présentation, par exemple, qui perdurent de version majeure
> en version majeure. Personnellement, peu m'en chaut, je n'utilise
> quasiment pas ce module.
>
> Par contre ces remarques ont éveillé en écho chez moi le sujet de la
> base de données. HSQLDB est bloqué à une version antédiluvienne, ce
> qui est rarement bon signe - et sans doute dommage. On nous promet le
> passage à Firebird. Mais lorsqu'on passe à Firebird, on perd à la
> conversion d'une base HSQLDB toute la partie relationnelle. Pourquoi ?
> Parce qu'une ligne est fausse dans le kit d'installation, et si on
> n'intervient pas manuellement avant toute chose, on se retrouve dans
> le bain. Quelle correction a été apportée à ce souci ? On retire la
> possibilité d'utiliser Firebird ! Franchement...
>
> La disproportion entre ce bug ridicule et sa "solution", et les
> efforts fournis pour publier des versions qui à mon avis n'apportent
> vraiment pas grand chose de neuf est telle que ça m'a agacé.
>
> D'où ma proposition : Que les développeurs s'accordent une période de
> grâce, sans release majeure. Qu'ils travaillent sur les fondamentaux
> et assurent un fonctionnement lisse de ce qui est livré. Ensuite il
> sera temps d'évaluer ce que les utilisateurs demandent *vraiment*.
> Mais a priori, si on veut que LibreOffice vive, il faut qu'elle ait
> des utilisateurs. Et pour cela, il faut que les utilisateurs en soient
> SATISFAITS et en parlent, en bien. Je veux bien croire au développeur
> enfermé dans son box se nourrissant de pizzas et buvant du Cola, mais
> je n'en ai jamais rencontré, un peu comme le Yéti, quoi. Par contre,
> ceux que je connais et fréquente sont souvent curieux de fournir le
> *truc* qui fera Tilt chez l'utilisateur, qui déclenchera l'effet
> OuaOuh. Les autres sont juste des salariés, je ne les vois pas actifs
> dans le domaine de l'OpenSource.
>
> Concrètement, pourquoi ne pas définir une version 8. qui sera LA
> plateforme de référence pour les développements futurs, qui
> n'apporterait AUCUNE *nouvelle fonctionnalité* mais corrigerait 80%
> des bugs, à commencer par 100% de ceux qui trainent depuis plus d'une
> version majeure ? Ceci dit à la louche, sans avoir regardé.
>
> Il me semble que le modèle actuel de développement a été calqué sur le
> modèle d'agitation stochastique de MS, à savoir qu'il faut produire
> des versions pour remplir le tiroir caisse, quelles que soient les
> raisons poussant à de nouveaux développement. Mais le tiroir caisse de
> LibreOffice est bien modeste comparé à celui de MS, et, surtout, il ne
> dépend pas de l'appréciation du marché boursier. Alors à qui profite
> le crime ?? Je comprends bien  que du moment que des équipes sont
> payées pour développer un produit, il est nécessaire de les faire
> travailler, ne serait-ce que pour qu'elles ne s'ennuient pas. Mais
> corriger des bugs, c'est aussi un sacré boulot.
>
> Lorsque je disais que je ne peux pas intervenir moi-même, c'est parce
> que je ne souhaite pas entrer maintenant dans un projet de cette
> ampleur dont je ne connais quasiment rien au plan technique - et pas
> grand chose au plan administratif. Je tiens à préserver mes quelques
> cheveux blancs résiduels.
*D'accord à 100% avec tout ces propos !*
>
> Par contre je peux relire de la documentation, au moins au plan
> syntaxique / orthographique, si je trouve où cela se passe et
> comprends le circuit à adopter. Et j'arriverais même à installer une
> version particulière dans une VM pour vérifier des trucs techniques,
> si, si.

C'est aussi comme ça que je fonctionne pour la traduction, puisque je
refais (et traduis) tous les exemples, pour être sûr de faire une doc
utilisable....La machine virtuelle pour les tests, un bonheur

Bonne journée,

--
Jean-Michel COSTE


--
Envoyez un mail à [hidden email] pour vous désinscrire
Les archives de la liste sont disponibles à https://listarchives.libreoffice.org/fr/users/
Privacy Policy: https://www.documentfoundation.org/privacy
Jean-Michel,
LibO 6.4.7 sur Windows 10 x64 et Lubuntu 20.04
 
jeanmi2403 jeanmi2403
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: [fr-users] Re: [fr-users] Re: [fr-discuss] Débat sur l'avenir de la suite

In reply to this post by Thierry Jeanneret
Le 08/09/2020 à 10:28, Thierry Jeanneret a écrit :
> Par contre ces remarques ont éveillé en écho chez moi le sujet de la
> base de données. HSQLDB est bloqué à une version antédiluvienne, ce
> qui est rarement bon signe - et sans doute dommage. On nous promet le
> passage à Firebird. Mais lorsqu'on passe à Firebird, on perd à la
> conversion d'une base HSQLDB toute la partie relationnelle. Pourquoi ?
> Parce qu'une ligne est fausse dans le kit d'installation, et si on
> n'intervient pas manuellement avant toute chose, on se retrouve dans
> le bain. Quelle correction a été apportée à ce souci ? On retire la
> possibilité d'utiliser Firebird ! Franchement...

Il y a moyen de publier le contenu de cette intervention à réaliser ?

A plus

--
Jean-Michel COSTE


--
Envoyez un mail à [hidden email] pour vous désinscrire
Les archives de la liste sont disponibles à https://listarchives.libreoffice.org/fr/users/
Privacy Policy: https://www.documentfoundation.org/privacy
Jean-Michel,
LibO 6.4.7 sur Windows 10 x64 et Lubuntu 20.04
 
sophie sophie
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: [fr-users] Re: [fr-users] Re: [fr-discuss] Débat sur l'avenir de la suite

In reply to this post by Thierry Jeanneret
Bonjour Thierry,
Le 08/09/2020 à 10:28, Thierry Jeanneret a écrit :
> Bonjour Claire,
>
> Je ne vais pas reprendre point par point.

Moi non plus, je saute donc au modèle économique :

> D'où ma proposition : Que les développeurs s'accordent une période de
> grâce, sans release majeure. Qu'ils travaillent sur les fondamentaux et
> assurent un fonctionnement lisse de ce qui est livré. Ensuite il sera
> temps d'évaluer ce que les utilisateurs demandent *vraiment*. Mais a
> priori, si on veut que LibreOffice vive, il faut qu'elle ait des
> utilisateurs. Et pour cela, il faut que les utilisateurs en soient
> SATISFAITS et en parlent, en bien. Je veux bien croire au développeur
> enfermé dans son box se nourrissant de pizzas et buvant du Cola, mais je
> n'en ai jamais rencontré, un peu comme le Yéti, quoi. Par contre, ceux
> que je connais et fréquente sont souvent curieux de fournir le *truc*
> qui fera Tilt chez l'utilisateur, qui déclenchera l'effet OuaOuh. Les
> autres sont juste des salariés, je ne les vois pas actifs dans le
> domaine de l'OpenSource.
>
> Concrètement, pourquoi ne pas définir une version 8. qui sera LA
> plateforme de référence pour les développements futurs, qui
> n'apporterait AUCUNE *nouvelle fonctionnalité* mais corrigerait 80% des
> bugs, à commencer par 100% de ceux qui trainent depuis plus d'une
> version majeure ? Ceci dit à la louche, sans avoir regardé.

Comment les entreprise de l'écosystème vont réaliser ces développements
sans nouvelle version et sans être financées par leurs clients ?
Pourquoi les clients paieraient pour la correction de bugs/régressions
qu'ils ne rencontrent pas ?

>
> Il me semble que le modèle actuel de développement a été calqué sur le
> modèle d'agitation stochastique de MS, à savoir qu'il faut produire des
> versions pour remplir le tiroir caisse, quelles que soient les raisons
> poussant à de nouveaux développement. Mais le tiroir caisse de
> LibreOffice est bien modeste comparé à celui de MS, et, surtout, il ne
> dépend pas de l'appréciation du marché boursier. Alors à qui profite le
> crime ?? Je comprends bien  que du moment que des équipes sont payées
> pour développer un produit, il est nécessaire de les faire travailler,
> ne serait-ce que pour qu'elles ne s'ennuient pas. Mais corriger des
> bugs, c'est aussi un sacré boulot.

Sauf qu'ici on ne parle pas du tiroir caisse de TDF mais de celui de
ceux qui écrivent le code de LibreOffice. Quelle solution pour obliger
ces entreprises à travailler pour TDF/LibreOffice plutôt que pour leurs
clients ?

À bientôt
Sophie
--
Sophie Gautier [hidden email]
GSM: +33683901545
IRC: sophi
Foundation coordinator
The Document Foundation

--
Envoyez un mail à [hidden email] pour vous désinscrire
Les archives de la liste sont disponibles à https://listarchives.libreoffice.org/fr/users/
Privacy Policy: https://www.documentfoundation.org/privacy
Pierre38 Pierre38
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: [fr-discuss] Débat sur l'avenir de la suite

Bonjour,

J'ai toujours du mal avec les discussions sur ce sujet. d'un côté, on
voit bien l'engagement des bénévoles, qui force le respect.

De l'autre on a l'impression, parfois, qu'on nous demande de nous taire
parce que cela démotive les bénévoles de dire que des choses ne vont.

D’ailleurs, on caricature parfois les critiques, pour ne pas avoir à y
répondre, ou alors, on répond à la caricature ce qui revient au même.

On part parfois dans de drôle de sophismes.
Il y a u problème, ce problème n'a pas de solution, donc on dira qu'il
n'y a pas de problème.

TDF communique beaucoup, globalement, on communique beaucoup autour de LO.
Mais qu'en est-il de la situation de LO, auprès des entreprises, du
public ? Comment ça évolue ?
Que pensent les utilisateurs en entreprise et les utilisateurs lambda
comme moi de l'évolution de la suite ?

Quelle est la place d'Apache OpenOffice ?

Quoi qu'on en dise, OpenOffice reste une suite, et surtout un nom.
Lorsqu’un pékin lambda (pléonasme) recherche un outil de bureautique
libre, il tape OpenOffice.
Aujourd'hui, il y a encore des gars, qui arrivent pour faire du
développement sur leur temps libre sur OpenOffice


On me répète à chaque fois que TDF ne peut pas intervenir sur le code,
pourtant TDF finance des actions sur le code :
https://blog.documentfoundation.org/tenders/

Pourquoi TDF ne pourrait pas financer de la même façon des actions pour
des résolutions de bugs qui en sont pas pris en compte par les
entreprises mais qui gêne les utilisateurs lambda

On peut imaginer un système de votes proportionnel à la somme donnée à
TDF, en piochant uniquement sur les régressions pourrait aussi donner de
l'argent, mais sans indiquer de correction de régression, on peut aussi
imaginer un tri en amont, pour éviter de se perdre dans plus de 1300
régressions ? on peut imaginer une demande de correction sur un OS
particulier. Bref, cela permettrait d'impliquer les utilisateurs lambda.

Je ne suis pas radin, je ne sais plus combien j'ai donné à Grammalecte,
mais c'est bien plus que le prix d'Antidote par exemple, j'ai aussi
donné à Wikipédia ou Xnview par exemple.
Par contre, je crois n'avoir fait qu'une fois un don à TDF, lorsqu'une
version était sortie avec moins de régression que la précédente

Ce pourrait d’ailleurs être un indicateur. Sortie de la version n tant
de régressions, sortie de la version n+1 , il y en a tant en moins
(youpi !) ou tant en plus (dommage)

Bref, cela part d'un constat :
Est-ce que le nombre de régression est un problème (1300 trucs qui
fonctionnaient mais qui ne fonctionnent plus) ?
Et là, on évite de répondre que tout va bien puisqu'on ne peut pas y
remédier.

Si oui, comment on fait pour s'y attaquer ?

Et, s'il faut modifier les status de TDF pour y arriver, pourquoi se
l'interdire ?

Enfin, je n'ai pas eu de réponse sur l'abandon de Firebird, je n'ai pas
vu ou cela avait été discuté, j'ai juste remarqué qu'on en parlait plus
à l'ESC. c'est comme pour OpenCL, dont on ne sait pas trop ce que c'est
devenu.

Il y avait pourtant sur ces deux sujets des annonces dithyrambiques, et
TDF a financé le script de transition de HSQLDB vers FireBird si je ne
me trompe

Pierre


Le 08/09/2020 à 12:09, sophi a écrit :

> Bonjour Thierry,
> Le 08/09/2020 à 10:28, Thierry Jeanneret a écrit :
>> Bonjour Claire,
>>
>> Je ne vais pas reprendre point par point.
>
> Moi non plus, je saute donc au modèle économique :
>
>> D'où ma proposition : Que les développeurs s'accordent une période de
>> grâce, sans release majeure. Qu'ils travaillent sur les fondamentaux et
>> assurent un fonctionnement lisse de ce qui est livré. Ensuite il sera
>> temps d'évaluer ce que les utilisateurs demandent *vraiment*. Mais a
>> priori, si on veut que LibreOffice vive, il faut qu'elle ait des
>> utilisateurs. Et pour cela, il faut que les utilisateurs en soient
>> SATISFAITS et en parlent, en bien. Je veux bien croire au développeur
>> enfermé dans son box se nourrissant de pizzas et buvant du Cola, mais je
>> n'en ai jamais rencontré, un peu comme le Yéti, quoi. Par contre, ceux
>> que je connais et fréquente sont souvent curieux de fournir le *truc*
>> qui fera Tilt chez l'utilisateur, qui déclenchera l'effet OuaOuh. Les
>> autres sont juste des salariés, je ne les vois pas actifs dans le
>> domaine de l'OpenSource.
>>
>> Concrètement, pourquoi ne pas définir une version 8. qui sera LA
>> plateforme de référence pour les développements futurs, qui
>> n'apporterait AUCUNE *nouvelle fonctionnalité* mais corrigerait 80% des
>> bugs, à commencer par 100% de ceux qui trainent depuis plus d'une
>> version majeure ? Ceci dit à la louche, sans avoir regardé.
>
> Comment les entreprise de l'écosystème vont réaliser ces développements
> sans nouvelle version et sans être financées par leurs clients ?
> Pourquoi les clients paieraient pour la correction de bugs/régressions
> qu'ils ne rencontrent pas ?
>>
>> Il me semble que le modèle actuel de développement a été calqué sur le
>> modèle d'agitation stochastique de MS, à savoir qu'il faut produire des
>> versions pour remplir le tiroir caisse, quelles que soient les raisons
>> poussant à de nouveaux développement. Mais le tiroir caisse de
>> LibreOffice est bien modeste comparé à celui de MS, et, surtout, il ne
>> dépend pas de l'appréciation du marché boursier. Alors à qui profite le
>> crime ?? Je comprends bien  que du moment que des équipes sont payées
>> pour développer un produit, il est nécessaire de les faire travailler,
>> ne serait-ce que pour qu'elles ne s'ennuient pas. Mais corriger des
>> bugs, c'est aussi un sacré boulot.
>
> Sauf qu'ici on ne parle pas du tiroir caisse de TDF mais de celui de
> ceux qui écrivent le code de LibreOffice. Quelle solution pour obliger
> ces entreprises à travailler pour TDF/LibreOffice plutôt que pour leurs
> clients ?
>
> À bientôt
> Sophie
>

--
Envoyez un mail à [hidden email] pour vous désinscrire
Les archives de la liste sont disponibles à https://listarchives.libreoffice.org/fr/users/
Privacy Policy: https://www.documentfoundation.org/privacy
Thierry Jeanneret Thierry Jeanneret
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: [fr-users] Re: [fr-users] Re: [fr-users] Re: [fr-discuss] Débat sur l'avenir de la suite

In reply to this post by jeanmi2403
Bonjour,

Je cite in-extenso Patrick Auclair qui m'a donné la solution au début de
l'année. J'ai essayé d'éditer content.xml, mais je ne suis pas parvenu à
recréer l'archive ensuite.

Je suis donc passé par la macro, ça a marché. Encore merci à Patrick,

Thierry


====================================================

    Le 3 mars 2020 à 19:12, Patrick Auclair <[hidden email]>
    <mailto:[hidden email]>a écrit :

     Bonsoir à toutes et tous,

    J'ai été confronté à ce problème il y a quelques temps pour répondre
    à une question sur la même liste.
    Voir mon post du 26/01/2020 à 16:47:08 +0100    - Sujet :  Re:
    [fr-users] Liaison formulaire, sous-formulaires (et entre tables
    elles-mêmes).

    Ce problème fait l'objet du bug 117 053, qui ne semble toujours pas
    résolu automatiquement lors de la migration, malgré le status
    VERIFIED – FIXED.
    https://bugs.documentfoundation.org/show_bug.cgi?id=117053
    Lionel Elie Mamane 2018-04-19 12:33:40 UTC Comment 15 , donne la
    solution 1 ci-dessous et renvoie au Comment 11 qui donne la méthode
    manuelle 2 (cf. ci-dessous)

    Cela peut être résolu de deux manière soit :
    1 - par une macro que l’on installe (dans le fichier migré sous
    FIREBIRD) et que l’on déclenche une seule fois. Après on peut la
    supprimer le problème étant résolu.
    Sub Main
    ensureConnection()
    ThisDatabaseDocument.DataSource.Settings.ParameterNameSubstitution =
    true
              End Sub

          Sub ensureConnection()
    Dim DBDocUI as Object
    on error resume next
    DBDocUI = ThisDatabaseDocument.currentController
    if not DBDocUI.isConnected then
    DBDocUI.connect
    end if
              on error goto 0
          End Sub

    2 - manuellement (le problème se trouvant dans le fichier content.xml).
    Pour cela, il faut :
    ouvrir le fichier .odb migré depuis HSQLDB vers FIREBIRD avec un
    gestionnaire d’archive ; (Il ne faut pas qu'il soit simultanément
    ouvert sous LibreOffice).
    extraire le content.xml ;
    à l’aide d’un éditeur de texte rechercher la balise
    <db:driver-settings db:system-driver-settings="" db:base-dn=""
    db:parameter-name-substitution="false"/>, et remplacer le "false"
    par "true".
    On peut même supprimer toute la chaine :
    db:parameter-name-substitution="false" semble-t-il.
    enregistrer le fichier content.xml ;
    le remettre dans l’archive (xxx.odb) à la place de l’original.
    On peut ensuite ouvrir le fichier xxxx.odb, le problème est résolu,
    il n’y a plus de message d’erreur qui s’affiche, et tout fonctionne
    parfaitement. Ouf !
    Bien cordialement,
    Patrick.
    ------------------------------------------------------------------
    Lorsque tu arrives en haut de la montagne, continue de grimper.
    Le 02/03/2020 à 19:14, Thierry Jeanneret a écrit :

========================================================================

Le 08.09.20 à 11:49, Jean-Michel COSTE a écrit :

> Le 08/09/2020 à 10:28, Thierry Jeanneret a écrit :
>> Par contre ces remarques ont éveillé en écho chez moi le sujet de la
>> base de données. HSQLDB est bloqué à une version antédiluvienne, ce
>> qui est rarement bon signe - et sans doute dommage. On nous promet le
>> passage à Firebird. Mais lorsqu'on passe à Firebird, on perd à la
>> conversion d'une base HSQLDB toute la partie relationnelle. Pourquoi
>> ? Parce qu'une ligne est fausse dans le kit d'installation, et si on
>> n'intervient pas manuellement avant toute chose, on se retrouve dans
>> le bain. Quelle correction a été apportée à ce souci ? On retire la
>> possibilité d'utiliser Firebird ! Franchement...
>
> Il y a moyen de publier le contenu de cette intervention à réaliser ?
>
> A plus
>

--
Envoyez un mail à [hidden email] pour vous désinscrire
Les archives de la liste sont disponibles à https://listarchives.libreoffice.org/fr/users/
Privacy Policy: https://www.documentfoundation.org/privacy
Bernard SIAUD Bernard SIAUD
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: [fr-users] Re: [fr-discuss] Re: [fr-users] Re: [fr-discuss] Débat sur l'avenir de la suite

In reply to this post by sophie
Bonjour


Et si on lançait simplement un financement participatif pour résoudre
les régressions ?

Chaque participant vote et le poids de son vote est proportionnel à son
don. On verra après ce qu'on peut faire avec l'argent récolté.


--
Amicalement vOOotre              Troumad Alias Bernard SIAUD
mon site : http://troumad.org : AD&D maths WEB...
Pour la liberté http://www.developpez.net/forums/f17/systemes/linux/ 
N'envoyez que des documents avec des formats ouverts, comme
http://fr.libreoffice.org

--
Envoyez un mail à [hidden email] pour vous désinscrire
Les archives de la liste sont disponibles à https://listarchives.libreoffice.org/fr/users/
Privacy Policy: https://www.documentfoundation.org/privacy

Amicalement votre Troumad Alias Bernard SIAUD
http://troumad.org
ID ID
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: [fr-users] Re: [fr-users] Re: [fr-discuss] Re: [fr-users] Re: [fr-discuss] Débat sur l'avenir de la suite

Le 09/09/2020 à 13:52, Bernard Siaud alias Troumad a écrit :
> Bonjour
>
>
> Et si on lançait simplement un financement participatif pour résoudre
> les régressions ?
>
> Chaque participant vote et le poids de son vote est proportionnel à son
> don. On verra après ce qu'on peut faire avec l'argent récolté.

À qui on confierait le boulot ? Quelle garantie a-t-on que la mise à
jour suivante ne va pas tout péter à nouveau ? Comment s'assurer de la
qualité de travail ?


--

Ysabeau
« Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry
Pratchett, Déraillé.

--
Envoyez un mail à [hidden email] pour vous désinscrire
Les archives de la liste sont disponibles à https://listarchives.libreoffice.org/fr/users/
Privacy Policy: https://www.documentfoundation.org/privacy
Ysabeau
Jean-Baptiste Faure-3 Jean-Baptiste Faure-3
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: [fr-users] Re: [fr-users] Re: [fr-users] Re: [fr-discuss] Re: [fr-users] Re: [fr-discuss] Débat sur l'avenir de la suite

Bonjour,

Le 09/09/2020 à 13:55, Ysabeau a écrit :

> Le 09/09/2020 à 13:52, Bernard Siaud alias Troumad a écrit :
>> Bonjour
>>
>>
>> Et si on lançait simplement un financement participatif pour résoudre
>> les régressions ?
>>
>> Chaque participant vote et le poids de son vote est proportionnel à son
>> don. On verra après ce qu'on peut faire avec l'argent récolté.
>
> À qui on confierait le boulot ?

À quelqu'un qui a déjà le droit de commit sur le code source, ce qui
assure qu'il est reconnu comme compétent et fiable par la communauté des
développeurs de LibreOffice.

> Quelle garantie a-t-on que la mise à jour suivante ne va pas tout
> péter à nouveau ?

"Tout péter" ? Tu n'en fais pas un peu trop là ? ;-)

> Comment s'assurer de la qualité de travail ?

Chaque correctif de bug est censé être accompagné d'un test de
non-régression de façon à détecter automatiquement toute résurgence
ultérieure du même bug. Ce genre de test est difficile à mettre en œuvre
pour le bug sur l'interface, mais pour tout le reste c'est en principe
une condition sine-qua-non pour accepter un correctif. Bien entendu un
test est d'autant plus aisé à écrire que le bug corrigé dispose d'un
scénario de reproduction détaillé et d'un critère de validité sans
ambigüité.
Ces tests de non-régression ne garantissent pas que le correctif ne va
pas casser quelque chose ailleurs. Normalement le système d'intégration
continue qui compile LibreOffice avec chaque nouveau correctif proposé
sur toutes les plateformes supportées par LibreOffice, permet de
détecter pas mal de problèmes (en particulier ce qui ne compile pas sur
une plateforme donnée, ce qui casse un test parmi les centaines
existant). Ensuite il faut des utilisateurs avancés pour tester en
situation réelle et trouver les bugs résiduels.

Après, comme pour tout travail de commande, il faut établir un cahier de
recette qui permet de définir ce qu'on entend par qualité du travail et
comment on décide que le travail est réalisé.

Bonne journée
JBF

--
Seuls des formats ouverts peuvent assurer la pérennité de vos documents.

--
Envoyez un mail à [hidden email] pour vous désinscrire
Les archives de la liste sont disponibles à https://listarchives.libreoffice.org/fr/users/
Privacy Policy: https://www.documentfoundation.org/privacy
Bernard SIAUD Bernard SIAUD
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Débat sur l'avenir de la suite

Le 11/09/2020 à 08:57, Jean-Baptiste Faure a écrit :

> Bonjour,
>
> Le 09/09/2020 à 13:55, Ysabeau a écrit :
>> Le 09/09/2020 à 13:52, Bernard Siaud alias Troumad a écrit :
>>> Bonjour
>>>
>>>
>>> Et si on lançait simplement un financement participatif pour résoudre
>>> les régressions ?
>>>
>>> Chaque participant vote et le poids de son vote est proportionnel à son
>>> don. On verra après ce qu'on peut faire avec l'argent récolté.
>>
>> À qui on confierait le boulot ?
>
> À quelqu'un qui a déjà le droit de commit sur le code source, ce qui
> assure qu'il est reconnu comme compétent et fiable par la communauté
> des développeurs de LibreOffice.
Je laisserai la tache à TDF. Je lui fais entièrement confiance.


Sinon, je reviens sur le problème d'avenir de la suite suite à la
soutenance de stage de fin d'étude de ma fille. Elle a fait son
diaporama avec la dernière version stable de LO. mais, elle a souvent
travaillé avec PowerPoint. Il y a certains points cruciaux qui manquent
selon elles.

Par exemple, pouvoir facilement récupérer des tableaux de calc, les
copier dans Impress et après, les mettre aux couleurs de la boite (une
couleur par ligne). Il paraîtrait que cette manipulation est automatique
sous powerpoint et sous Impress c'était la merde... En effet :

1) ce n'est pas automatique

2) quand elle changeait les couleurs d'une ligne, ça changeait le format
des caractères.


je n'ai pas eu le temps de poster un SOS ici car je l'ai su la veille au
soir...

--
Amicalement vOOotre              Troumad Alias Bernard SIAUD
mon site : http://troumad.org : AD&D maths WEB...
Pour la liberté http://www.developpez.net/forums/f17/systemes/linux/ 
N'envoyez que des documents avec des formats ouverts, comme
http://fr.libreoffice.org

--
Envoyez un mail à [hidden email] pour vous désinscrire
Les archives de la liste sont disponibles à https://listarchives.libreoffice.org/fr/users/
Privacy Policy: https://www.documentfoundation.org/privacy

Amicalement votre Troumad Alias Bernard SIAUD
http://troumad.org
Pierre38 Pierre38
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Débat sur l'avenir de la suite

Mettre un tableau sous Impress est tout simplement suicidaire.

Ce n'est pas stable, on perd les formats,  les polices sans trop savoir
pourquoi. Au final, je fais des copies d'écran et je colle des images...

Pierre

Le 19/09/2020 à 22:14, Bernard Siaud alias Troumad a écrit :

> Le 11/09/2020 à 08:57, Jean-Baptiste Faure a écrit :
>> Bonjour,
>>
>> Le 09/09/2020 à 13:55, Ysabeau a écrit :
>>> Le 09/09/2020 à 13:52, Bernard Siaud alias Troumad a écrit :
>>>> Bonjour
>>>>
>>>>
>>>> Et si on lançait simplement un financement participatif pour résoudre
>>>> les régressions ?
>>>>
>>>> Chaque participant vote et le poids de son vote est proportionnel à
>>>> son
>>>> don. On verra après ce qu'on peut faire avec l'argent récolté.
>>>
>>> À qui on confierait le boulot ?
>>
>> À quelqu'un qui a déjà le droit de commit sur le code source, ce qui
>> assure qu'il est reconnu comme compétent et fiable par la communauté
>> des développeurs de LibreOffice.
> Je laisserai la tache à TDF. Je lui fais entièrement confiance.
>
>
> Sinon, je reviens sur le problème d'avenir de la suite suite à la
> soutenance de stage de fin d'étude de ma fille. Elle a fait son
> diaporama avec la dernière version stable de LO. mais, elle a souvent
> travaillé avec PowerPoint. Il y a certains points cruciaux qui
> manquent selon elles.
>
> Par exemple, pouvoir facilement récupérer des tableaux de calc, les
> copier dans Impress et après, les mettre aux couleurs de la boite (une
> couleur par ligne). Il paraîtrait que cette manipulation est
> automatique sous powerpoint et sous Impress c'était la merde... En
> effet :
>
> 1) ce n'est pas automatique
>
> 2) quand elle changeait les couleurs d'une ligne, ça changeait le
> format des caractères.
>
>
> je n'ai pas eu le temps de poster un SOS ici car je l'ai su la veille
> au soir...
>

--
Envoyez un mail à [hidden email] pour vous désinscrire
Les archives de la liste sont disponibles à https://listarchives.libreoffice.org/fr/users/
Privacy Policy: https://www.documentfoundation.org/privacy

David ROUMANET David ROUMANET
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Débat sur l'avenir de la suite (réponse tableau Calc dans Impress facile)

Pour les COPIER/COLLER, toujours essayer avec les touches [CTRL]+[V],
pour un tableau Calc, il est possible de choisir parmi les options
suivantes :

  * Classeur LibreOffice 7.0 ► objet Calc (donc éditable sur double clic)
  * Métafichier Graphics Device Interface ► une image mais vectorielle,
    dont toujours lisible
  * Image Bitmap (BMP) ► Une image de base (lourde en mémoire)
  * HyperText Markup Language (HTML) ► Utiliser HTML pour conserver les
    caractéristiques... généralement pas une bonne idée.
  * Texte non formaté ► supprime toutes les mises en formes (très
    pratique pour garder la mise en forme de Writer)
  * Rich Text Formatting (RTF) ► C'est le format par défaut, mais
    effectivement décevant

Donc en clair, CTRL+V et choisir Classeur LO ou Métafichier pour
conserver le tableau.

Vous avez aussi le menu Insertion > Objet > Objet OLE (soit nouveau,
soit à partir d'un fichier existant)

Cordialement,
David ROUMANET

Le 19/09/2020 à 23:04, Pierre Choffardet a écrit :

> Mettre un tableau sous Impress est tout simplement suicidaire.
>
> Ce n'est pas stable, on perd les formats,  les polices sans trop
> savoir pourquoi. Au final, je fais des copies d'écran et je colle des
> images...
>
> Pierre
>
> Le 19/09/2020 à 22:14, Bernard Siaud alias Troumad a écrit :
>> Le 11/09/2020 à 08:57, Jean-Baptiste Faure a écrit :
>>> Bonjour,
>>>
>>> Le 09/09/2020 à 13:55, Ysabeau a écrit :
>>>> Le 09/09/2020 à 13:52, Bernard Siaud alias Troumad a écrit :
>>>>> Bonjour
>>>>>
>>>>>
>>>>> Et si on lançait simplement un financement participatif pour résoudre
>>>>> les régressions ?
>>>>>
>>>>> Chaque participant vote et le poids de son vote est proportionnel
>>>>> à son
>>>>> don. On verra après ce qu'on peut faire avec l'argent récolté.
>>>>
>>>> À qui on confierait le boulot ?
>>>
>>> À quelqu'un qui a déjà le droit de commit sur le code source, ce qui
>>> assure qu'il est reconnu comme compétent et fiable par la communauté
>>> des développeurs de LibreOffice.
>> Je laisserai la tache à TDF. Je lui fais entièrement confiance.
>>
>>
>> Sinon, je reviens sur le problème d'avenir de la suite suite à la
>> soutenance de stage de fin d'étude de ma fille. Elle a fait son
>> diaporama avec la dernière version stable de LO. mais, elle a souvent
>> travaillé avec PowerPoint. Il y a certains points cruciaux qui
>> manquent selon elles.
>>
>> Par exemple, pouvoir facilement récupérer des tableaux de calc, les
>> copier dans Impress et après, les mettre aux couleurs de la boite
>> (une couleur par ligne). Il paraîtrait que cette manipulation est
>> automatique sous powerpoint et sous Impress c'était la merde... En
>> effet :
>>
>> 1) ce n'est pas automatique
>>
>> 2) quand elle changeait les couleurs d'une ligne, ça changeait le
>> format des caractères.
>>
>>
>> je n'ai pas eu le temps de poster un SOS ici car je l'ai su la veille
>> au soir...
>>
>

--
Envoyez un mail à [hidden email] pour vous désinscrire
Les archives de la liste sont disponibles à https://listarchives.libreoffice.org/fr/users/
Privacy Policy: https://www.documentfoundation.org/privacy
Bernard SIAUD Bernard SIAUD
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: Débat sur l'avenir de la suite

In reply to this post by Pierre38
Le 19/09/2020 à 23:04, Pierre Choffardet a écrit :
> Mettre un tableau sous Impress est tout simplement suicidaire.
>
> Ce n'est pas stable, on perd les formats,  les polices sans trop
> savoir pourquoi. Au final, je fais des copies d'écran et je colle des
> images...
>
> Pierre

Elle n'a pas voulue faire cette manip que j'avais conseillée.

C'est un bug reconnu ou il faut le poser.

--
Amicalement vOOotre              Troumad Alias Bernard SIAUD
mon site : http://troumad.org : AD&D maths WEB...
Pour la liberté http://www.developpez.net/forums/f17/systemes/linux/ N'envoyez que des documents avec des formats ouverts, comme http://fr.libreoffice.org


--
Envoyez un mail à [hidden email] pour vous désinscrire
Les archives de la liste sont disponibles à https://listarchives.libreoffice.org/fr/users/
Privacy Policy: https://www.documentfoundation.org/privacy

Amicalement votre Troumad Alias Bernard SIAUD
http://troumad.org